Voyages et Excursions
[email protected] 0033 (0) 6.51.84.02.79
EnglishFrançaisEspañol
Ville fortifiée historique de Carcassonne

Depuis la période préromaine, existe une colonie fortifiée sur la colline où s'élève aujourd'hui Carcassonne. Dans sa forme actuelle, c'est un exemple exceptionnel de ville fortifiée médiévale, avec ses massives défenses entourant le château et les bâtiments environnants, ses rues et sa belle cathédrale gothique. Carcassonne est aussi d'une importance exceptionnelle en raison de la campagne de restauration menée par Viollet un des fondateurs de la science moderne de la conservation.

Justification de l'Inscription

Le Comité a décidé d'inscrire ce bien sur la base des critère (ii) et (iv), étant donné que la ville historique de Carcassonne est un excellent exemple d'une ville médiévale fortifiée, dont les défenses massives ont été construits sur des murs datant de l'Antiquité tardive. Il est d'une importance exceptionnelle du fait les travaux de restauration effectué dans la seconde moitié du XIXe siècle par Viollet qui eut une influence profonde sur les développements ultérieurs dans les principes de conservation et de la pratique.

Description longue

La ville historique de Carcassonne est un excellent exemple d'une ville médiévale fortifiée dont les défenses massives ont été construites sur des remparts datant de l'Antiquité tardive. Il est d'une importance exceptionnelle grâce à des travaux de restauration effectués dans la seconde moitié du 19ème siècle par Viollet-le-Duc, qui a eu une profonde influence sur les développements ultérieurs dans les principes et pratiques de conservation.

Depuis la période pré-romaine, des fortifications ont été érigées sur la colline où est aujourd'hui située Carcassonne. La plus ancienne occupation connue du site date du 6ème siècle avant JC, quand un oppidum protohistorique (ville ) was built on this rocky spur overlooking the valley of the Aude and the ancient routes linking the Atlantic with the Mediterranean and the Iberian peninsula with the rest of Europe. In the 1st century BC, this settlement, Carcaso Volcarum Tectosagum, became the Latin Colonia Iulia Carcaso in 27 BC. During the turbulent years of the late 3rd and early 4th centuries, it was protected by the construction of a defensive wall some 1,200 m long. The fortifications, consisting of two lines of walls and a castle, which is itself surrounded by fortifications, extend over a total length of 3 km. Their line largely follows that of the Roman defences, and these are clearly visible over two-thirds of the total length. The Roman walls were strengthened by horseshoe-shaped bastions at roughly regular intervals. The masonry is in characteristic late Roman style: rubble cores faced with courses of dressed ashlars intersected by courses of bricks and built on concrete foundations. The Porte Narbonnaise on the eastern side and the Porte de l’Aude on the west are particularly elaborate defensive works.

It came under Visigothic rule in the 5th century and resisted repeated attempts by the Franks to capture it. The Arabs were more successful in 724, but were driven out in 759, after a siege led by Pepin the Short. The Visigothic period saw the creation of a bishopric at Carcassonne, some time in the 6th century. It is probably that a cathedral was built here, on the site of the present Romanesque cathedral, on which work began in June 1096.

Le château du comte du 12ème siècle a été construit sur la partie ouest des murailles romaines; il était entouré d'une enceinte fortifiée rectangulaire en 1226. A la fin du 13e siècle, la ville avait pris son aspect définitif comme une forteresse médiévale. Une révolte locale en 1262 a provoqué le roi d'expulser la plupart des habitants. Il leur a permis de se déposer sur l'autre côté de la rivière, où la nouvelle ville qu'ils mettent en place lui-même a été fortifiée en 1347.

Le corps principal de la cathédrale, dédiée à St Nazaire et St Celse, se compose d'une nef centrale de six-bayed avec une voûte en berceau interrompu et deux étroits bas-côtés s'élevant à presque la même hauteur et entièrement voûtée. Les arches transversales du canon voltige printemps alternativement des colonnes carrés entourés d'embedded colonnes et piliers ronds. Le chœur roman original a été remplacé à la fin du XIIIe siècle par une imposante structure gothique. Il s'agit d'un grand transept par une abside hexagonale à son extrémité orientale. C'est contraire à la pratique dans les cathédrales gothique du Nord de la France, où le chœur lui-même a été souligné ; accentuant le transept est plus conforme à une tradition romane, qui ici est gothicisée. Son extérieur, comme celui des églises gothiques Français plus au sud, n'a aucun arc-boutants, stabilité étant assurée par le biais de la voûte intérieure. Il contient quelques sculpture importante, notamment le tombeau du 13ème siècle d'évêque Radulph. Les vitraux dans les fenêtres de l'abside et le transept est d'une qualité exceptionnelle. On peuvent distinguer trois périodes : fin du XIIIe siècle, début du XIVe siècle et XVIe siècle.

Carcassonne est également d'une importance exceptionnelle en raison de la longue campagne de restauration entrepris dans la seconde moitié du 19ème siècle par Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc, l'un des fondateurs de la science moderne de la conservation.

Source: UNESCO / CLT / Centre du patrimoine mondial

description historique

The earliest known occupation of the site where Carcassonne now stands dates from the 6th century BC, when a protohistoric hill-fort (oppidum) was built on this rocky spur overlooking the valley of the Aude and the ancient routes linking the Atlantic with the Mediterranean and the Iberian peninsula with the rest of Europe. Following the absorption of the region into the Roman Empire in the 1st century BC, this settlement, known as Carcaso Volcarum Tectosagum, became the Latin Colonia Iulia Carcaso in 27 BC.

Au cours des années turbulentes de la fin du 3e et du début du 4ème siècle, il a été protégé par la construction d'un mur de défense un peu de 1200m de longueur, les vestiges impressionnants dont subsistent encore les deux tiers environ des fortifications intérieures de la ville plus tard. Il a gagné la ville castellum appellation dans un document daté aux 330S.

Il est venu sous la domination wisigothe au 5ème siècle, et a résisté aux tentatives répétées des Francs pour le capturer. Il était une ville frontalière sur la limite nord de la Septimanie. Les Arabes ont plus de succès en 724, mais ont été chassés en 759, après un siège dirigé par Pépin le Bref. Au 9ème siècle, il devint le siège d'un comte, et plus tard d'un Viscount.

The Visigothic period saw the creation of a bishopric at Carcassonne, sometime in the 6th century. It is probably that a cathedral was built here, on the site of the present Romanesque cathedral, on which work began in June 1096. The chancel of this structure was demolished in 1270, when construction of the new chancel started, not to be completed until the 1320s. A Lady Chapel was added in the early 15th century, adjoining the infirmary and chapel built by Bishop Radulph in the 1260s. The 12th century count’s castle (chateau comtal) was built over the western part of the Roman walls; it was surrounded by a rectangular fortified enclosure in 1226. At the same time the external defensive walls were built, so as to make the town, recently annexed to the Royal domains and made the seat of a senechal, completely impregnable.

Deux campagnes de construction finale a eu lieu aux 13ème et 14ème siècles, suivants sièges infructueux en 1240 et 1280. À la fin du XIIIe siècle, la ville a pris son aspect définitif d'une forteresse médiévale. Une révolte locale en 1262 causé le roi d'expulser la majeure partie des habitants. Il leur a permis de s'installer de l'autre côté du fleuve, \-here la nouvelle ville qu'ils ont mis en place est lui-même fortifié en 1347.

Such was the impregnability of Carcassonne that it was never attacked during the Hundred Years’ War, even during the Black Prince’s raid in 1355. The Huguenots made two surprise attempts to seize the town by force in 1575 and 1585, but both were quickly repressed. It became an arsenal and supply depot during the Ancien Regime and then during the Revolution. It was removed from the list of military fortresses in 1804, then reinstated as a second-grade fortress in 1820.

As a result, it was quickly treated as a convenient stone quarry and its walls and towers began to be dismantled. The survival of this magnificent set of fortifications owes its salvation to J P Cros Mayrevieille, \\-ho succeeded on 31 July 1850 in having the decree that abandoned the defences to demolition annulled. Prosper M6rim6e, at that time Inspecteur General des Monuments Historiques, began discussions with the War Ministry to save the ramparts, and the first funds were made available for this purpose in 1852.

Eugene-Emmanuel Viollet-Ie-Duc, qui avait été chargé de préparer un rapport dès 1846, a commencé ses travaux de restauration à la Porte Narbonnaise et la Porte de l » Aude, et a continué à travailler à Carcassonne jusqu'à sa mort en 1879. Au cours cette fois-ci les fortifications internes ont été presque entièrement restauré, ainsi qu'un certain nombre de tours sur les défenses extérieures.

Dans la dernière partie du siècle, son successeur Paul Boeswillwald a enlevé les maisons qui avaient été construites dans les listes (la zone située entre les deux lignes de murs) et a continué à travailler sur la restauration des murs et du château. Le processus de restauration n'a pas été achevé until1910.

Source: Évaluation du corps consultatif